L'Imam et la stripteaseuse

de Stéphane MBIANDJI • Roman

2 000 F CFA / 682 pages

Description

Je monte dans la voiture et regarde ma sœur qui ne faisait que mal me regarder Aicha<< tu es sérieuse Malika, on t'attend depuis des minutes et toi au lieu de te dépêcher tu fais ta belle >> me gronde ma sœur Je décide de pas lui répondre et lui jette un papier que je tenais à la main Aicha<< t'es folle cria t'elle soupirant, Chauffeur on y va >> La voiture démarra direction le lycée Aicha est ma demi-sœur, on a le même père. Ma mère était la première et sa mère, la deuxième. On vivait en harmonie mais depuis que ma mère est morte tout a changé. La mère d'Aïcha qui feignait m'aimer a complètement retourné sa veste, je découvre son vrai visage de jour en jour. Elle a essayé de tout faire pour me séparer de ma sœur mais rien on est toujours aussi soudé et complice, quand à mon père c'est le meilleur je l'adore il me donne tout et je pense que c'est la raison première pour laquelle ma belle mère me supporte pas. Je descends de la voiture et referme la porte, je pose mes yeux devant le grand bâtiment de l'école et bizarrement, il n'y avait personne. Il y a personne? me demandais-je ! Je décide de jeter un coup d'œil dans mon téléphone quand on me fait sursauter <‹ toi t'as vraiment pas envie de faire cour Malika>> Je tourne ma tête vers celle qui venait de parler, et affiche un sourire. Moi: mais non pourquoi tu dis ça? Rougui: je pense que t'as pas vu l'heure, moi je suis habitué au retard mais toi >> Moi: ce n'est pas si grave un retard ou? Rougui: bien sur lâche t'elle Etouffant un sourire Bref MALIKA dans deux jours, c'est mon anniversaire et je vais le fêter et j'aurais bien aimer que vous venez toi et Kabir >> Moi: moi ! m'exclamais-je surprise Rougui : oui qui d'autre ! Moi: c'est que.... Rougui << bref j'y vais! Me coupa t'elle j'aperçois le surveillant t'as intérêt à te grouillé et n'oublies pas mardi chez moi ok.>> C'est pas que je veux pas y aller à cette fête mais c'est que je ne me suis jamais faîte inviter et cela me fait bizarre. *** Deux heures après , Cafétéria Kabir< pourquoi t'es arrivé en retard ce matin lâche mon petit ami me lâchant pas du regard Moi: je me suis levé tard Kabir< < oh je vois, mais essaye de plus arriver en retard ça te pénalise >> Je secoue de la tête en guise de réponse. Kabir est mon petit ami depuis cinq ans, il est genre de mec conservateur qui n'aime pas les filles rebelles , qui s'habille mal et tout le tralala et c'est pourquoi j'appréhende un peu sa réaction. Moi: bon je sais que tu vas dire non, mais rougui nous a invité à son anniversaire dans deux jours Chez ... Kabir<< on part pas >> me coupe t'il Moi: et pourquoi? lui demandais je d'un ton sérieux Kabir‹‹ tu sais bien que je ne suis pas dans ces délires et que je n'aime pas les filles qui s’aventurent dans ces choses moi ce que j'aime c'est...>>> Moi: une fille calme et qui se respecte Lui: oui comme toi quoi [….] Trois semaines après Je sors du lycée le regard dans le vide les yeux imbibés d'eau Mon Dieu, que vais je dire à mon père? je me souviens du regard triste et colérique qu'avait affiché Kabir quand je lui ai annoncé que j'attendais un enfant qui n'était pas le sien , quand il m'a dit que je lui ai bousillé le cœur, quand il m'a dit que tout était fini mon Dieu! La vie est vraiment surprenante et imprévisible hier j'étais heureuse, aujourd'hui je suis complément désemparée. Pourquoi ai-je autant bu? si je n'avais pas aussi bu, je n'aurais pas couché avec le frère de Kabir et je serais pas enceinte de ce dernier mon dieu! J'ouvre la porte de la villa et pénètre à l'intérieur J'avance à pas de course pour que personne ne me voit. J'aurais tellement aimer que ma mère soi toujours en vie. Je marchais toujours quand je sens quelqu'un me toucher l'épaule. Je sursaute à ce contact et me retourne. C'était ma sœur qui se trouvait devant moi, elle me regardait tristement. Moi: Aicha pourquoi me regardes-tu comme ça? Aicha <<je suis désolée pour toi j'ai appris que tu....>>> Je le laisse pas finir que je lui bloque la bouche grâce à ma main Moi : Ne le dis pas comment t’as su que j'étais enceinte? Qui te la dit Kabir hein ? m'énervais-je Je la vis ouvrir les yeux jusqu'à presque les faire tomber, elle enlève ma main d'un geste sec et je comprend ma bêtise oh mon dieu ! C'était pas ce qu'elle voulait dire mon dieu, que vais je faire ? Aïcha: comment ça tu es enceinte , malika? Non ! lâcha t'elle bloquant sa main sur sa bouche Moi: s’il te plaît ne crie pas Aïcha Aicha<< comment ça ne cris pas j'étais venue te consoler pour ta rupture avec kabir et tu me dis que t'es enceinte, comment veux tu que je prenne cette nouvelle hein? et me dis pas que ce salaud il s'est séparé de toi Parce que tu es tombée enceinte ? T'es bien enceinte de lui non ?>> Dis t'elle attendant ma réponse Moi: non lâchais-je honteuse baissant la tête Aicha <<comment ça non»› crie t'elle presque Moi: non je suis pas enceinte de Kabir je suis enceinte de salif lâchais je Elle ouvra de nouveau ses yeux et se secoua la tête Aicha<< quel Salif? Le frère de .... quoi malika dis moi que t'as pas osé faire cela ? >> Moi: s’il te plaît écoute moi je ne l’ai pas faîte consciemment Elle hausse des sourcils Moi :s’il te plaît suis moi je vais tout t'expliquer Je l'amène dans ma chambre et ferme la porte Aïcha : maintenant explique moi tout Je prends un profond bouffé d'air et commence à narrer. __________________________________________ C’est L'histoire de zahra une magnifique jeune femme, rebelle. Qui après avoir été trainée et vendue par un homme malsain à une organisation. Sa vie va basculer mais du mauvais, du très mauvais côté même. «Je ne rêve que d’une chose sortir de cette fichue prison retrouver ce maudit crapule et en finir avec lui une bonne fois pour toute» Attachez vos ceintures, on va aller découvrir l’histoire de #Limam_Et_La_Stripteaseuse .

À propos de l'auteur

Je m'appelle Stéphane Mbiandji d'origine Camerounaise , je suis écrivain, Community Manager

Livres du même auteur

Couverture de Mariage forcé

Mariage forcé

Stéphane MBIANDJI

Couverture de Maitresse d'un homme marié

Maitresse d'un homme marié

Stéphane MBIANDJI

Couverture de J'étais naïve

J'étais naïve

Stéphane MBIANDJI

Livres de la même catégorie

Couverture de Moi, Maîtresse ?

Moi, Maîtresse ?

Djeney SIBY G.

Couverture de PDG doux vs femme indomptable

PDG doux vs femme indomptable

Les chroniques de Mwasita

Couverture de La cousine de mon père

La cousine de mon père

Larry Boutchom (Larrime)

Couverture de Douce Imane

Douce Imane

Djeney SIBY G.