Il était si violent

de Pascale BETI • Roman

3 000 F CFA

Description

Nadège est une jeune et belle femme qui trouve l’amour et se marie juste après l’obtention d’un diplôme universitaire. Orpheline de père et de mère et sans expérience de la vie, Nadège va faire face à la triste réalité du mariage à travers les multiples violences conjugales de son époux. Pour trouver du secours, elle se tourne vers sa belle sœur puis vers sa tante, son seul parent encore vivant pour demander conseil afin de surmonter la maltraitance qu’elle vit au quotidien parce que dit elle qu’il est de son devoir de femme de maintenir l’équilibre. Son départ pour Kribi suite à l’appel d’un médecin lui signalant le malaise de son époux va déchirer le voile du mensonge dans sa vie. Elle découvre alors la présence d’une autre femme Henriette, celle que que toute la belle-famille connaît et apprécie. Dans une dispute, elle apprend que son époux Nicodeme et Henriette prévoient secrètement de s’envoler pour le Canada sans elle.. Elle tente de se rapprocher d’Henriette qui la dupe au cours d’une conversation que les deux femmes vont avoir suite à une bagarre. À sa grande surprise, elle va être abandonnée toute seule à Kribi et n’aura pas d’autre choix que de rentrer sur Yaoundé. De retour à Yaoundé, elle apprend de la bouche de Corine la vilaine nièce de son époux que ce dernier et Henriette ont effectivement voyagé. Nadège perd connaissance et par la suite accepte de quitter son foyer et s’installe chez sa tante Bernadette. Le jour où elle s’en va déposer sa requête au fin de divorce, elle revoit Albert, le voisin de bus aimable lors de son voyage retour sur Yaoundé. Une heureuse rencontre enfin. Sa présence dans sa vie lui permettra alors de découvrir la vipère à l’origine de tous ses malheurs et surtout de vivre enfin le grand amour au côté d’un homme merveilleux.

À propos de l'auteur

Photo de Pascale BETI

Pascale BETI

2 livres

Pascale BETI voit le jour le 12 avril 1992 à Obala, ville mythique du département de la LEKIE (Cameroun). Amateur d’histoire mettant en lumière les faits de société, l’autrice voue une passion à la lecture des romans comme « le parcours des drepanositaires » de Joséphine Nlend et bien d’autres. Elle commence la rédaction de son premier projet « IL ÉTAIT SI VIOLENT » un sujet d’actualité qui met en lumière le quotidien des victimes de violences conjugales.